[Home Made Challenge] – Produits cheveux

Ces dernières années, j’ai simplifié ma routine cheveux au maximum. Il y a encore peu de temps, j’utilisais des shampoings et après shampoings lissants ou réparateurs, des spray protecteurs, des colorations chimiques, un sèche cheveux à chaque shampoing (tous les 3 jours), un lisseur presque tous les jours… Autant vous dire que je reviens de loin !

Je m’étonnais que mes cheveux soient si secs et abîmes alors que je redoublais d’efforts pour les « protéger ». En me renseignant sur la question, j’ai compris que je m’abîmais les cheveux toute seule en croyant bien faire. J’ai découvert les tendances low-poo et no-poo (ici,  ou encore ). J’ai donc décidé de prendre un nouveau chemin, vers le naturel et la simplicité.

Brasser de l'air - Cheveux.jpg

Mon chemin vers le low-poo

Première étape, accepter que mes cheveux vont changer. Le silicone, les colorations, le sèche-cheveux et le lisseur masquent leur vrai nature, ils les abîment et modifient leur forme et leur couleur naturelle. La transition ne se fait pas sans heurts, avant d’avoir une belle chevelure, il faut passer par une période désagréable.

Ensuite, raccrocher lisseur et sèche-cheveux. Je laisse désormais sécher mes cheveux à l’air libre et je les laisse boucler à leur guise. Lorsqu’il sont trop indisciplinés, je me fais une tresse pour la nuit. Le matin, mes ondulations sont mieux définies. Je trouve aussi d’autres manières de me coiffer, adaptées à ma véritable nature de cheveux.

Abandonner les colorations chimiques. J’ai tenté quelques hennés parce que la possibilité de changer de couleur me manquait, mais j’ai trouvé l’effet très peu visible sur mes cheveux foncés. Ca a aussi beaucoup asséché mes cheveux. J’ai fini par abandonner l’idée. Je sais qu’il existe des colorations végétales, je m’y pencherai peut-être un jour.

Arrêter d’aller chez le coiffeur. Je me suis rendue compte que je n’ai jamais été vraiment satisfaite en sortant d’un salon de coiffure : la coupe m’allait bien sur le moment mais n’était pas vraiment adaptée à ma nature de cheveux : sans brushing professionnel, ça ne donnait plus grand chose… De plus, je repartais toujours avec l’impression qu’on m’avait sur-vendu des masques réparateurs et des soins miracles. Connaissant leur composition maintenant, je trouve ça vraiment dommage. J’ai donc décidé de laisser pousser mes cheveux et de me couper moi même les pointes tous les 4 à 6 mois (avec cette technique).

Enfin, remplacer mes produits plein de silicones et d’ingrédients mauvais pour les cheveux, la santé et l’environnement, arrêter de céder aux sirènes du marketing et passer au low poo. Pour cela, j’ai décidé de ne plus utiliser d’autres produits qu’un shampoing et un après-shampoing, et de les choisir soigneusement. J’ai aussi commencé à espacer mes shampoings très progressivement.

 

La situation actuelle
Brasser de l'air - produits cheveux.jpgAujourd’hui, je me lave les cheveux tous les 7 jours avec un shampooing et un après-shampoing de la marque Cosmo Naturel, certifiés Nature & Progrès. Ils contiennent donc des ingrédients réellement bons pour les cheveux (je ne comprends rien à listes d’ingrédients, mais il existe des sites pour vérifier ça, comme celui-ci), BIO, non testés sur les animaux. Ces produits fonctionnent plutôt bien et durent longtemps.

Passer au fait-maison ou non ?

Fabriquer un shampoing, c’est possible mais ça demande des ingrédients spécifiques (tensioactifs, blablabla) auxquels je ne comprends pas grand chose et auxquels je n’ai finalement pas vraiment envie de m’intéresser…

En revanche, j’ai plus envie de simplifier encore mes produits en les remplaçant par des ingrédients uniques. C’est pourquoi j’ai décidé de me pencher sur les poudres naturelles utilisées pour laver les cheveux : il suffit de les mélanger à un peu d’eau, de s’appliquer ça sur le crane, masser un peu, rincer, et le tour est joué. En voilà quelques unes :

  • La poudre de Sidr : efficace contre les pellicules et démangeaisons
  • Le ghassoul : régule le sébum et donne du volume
  • La poudre de Shikakaï : fortifie et fait briller les cheveux
  • La farine de pois chiche : lave en douceur
  • Le hénné neutre : gaine les cheveux, régule le sébum
  • L’argile verte : régule le sébum et purifie

Pour en savoir plus sur ces poudres (leurs propriétés et comment les utiliser) et découvrir d’autres poudres, je vous invite à jeter un oeil à cet article, qui est vraiment complet.

Les tests

Argile verte AZ

Photo Aroma-zone

J’ai choisi de tester l’argile verte, que j’avais déjà dans mon placard. J’ai mélangé l’argile avec un peu d’eau pour obtenir une pâte, j’ai appliqué sur mes racines, attendu 5 minutes et rincé à l’eau claire. Je vous le dis tout de suite, ça n’a pas été concluant !

L’application est compliquée quand on a beaucoup de cheveux et deux mains gauches comme moi. Clairement, j’en ai mis partout. Ensuite, j’ai trouvé le rinçage fastidieux, je n’arrivais jamais au bout. Et enfin, mes cheveux mouillés sont ressortis comme poisseux, difficiles à démêler.

Une fois les cheveux secs, la situation n’était pas meilleure : je n’ai pas du tout aimé l’apparence de mes cheveux, à la fois secs et électriques mais pris comme en paquets, vaguement gras aux racines… J’ai relavé mes cheveux deux jours plus tard (au lieu de 7 avec mon shampoing classique), puis encore 5 jours plus tard.  Bref, je ne sais pas si je m’y suis mal pris mais ce n’était pas un succès.

J’aurais aussi voulu tester la poudre de Sidr. Ayant un cuir chevelu sujet aux démangeaisons et pellicules, c’est la poudre qui me paraissait la plus adaptée à mon besoin. J’envisageais aussi le ghassoul et peut-être la poudre de Shikakaï. Mais ma démarche est de simplifier ma routine, pas d’acheter dix poudres différentes que je garderai une éternité dans mes placards… et l’expérience de l’argile m’a bien refroidie.

Le bilan

Clairement, je suis bien refroidie par l’expérience. Je suis curieuse de savoir si ça marche bien pour d’autres, si je m’y suis mal prise ? Pour le moment, je compte garder mon shampoing. Je ferai sans doute d’autres tests dans mon challenge zéro déchets, je tenterai peut-être de passer à un shampoing solide !

Et vous, avez vous déjà testé les poudres lavantes ? Qu’en avez vous pensé ?

Publicités

2 réflexions sur “[Home Made Challenge] – Produits cheveux

  1. Perso je suis en train de changer pour des shampoing a base d’ingredients naturels. Avec ma masse de cheveux boucles ca me faisait très peur mais finalement pour l’instant tout va bien 🙂 Je ne suis pas du tout prête pour les poudres et les melanges maison par contre…

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: [Home Made Challenge] Le bilan | Brasser de l'air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s