[Challenge Minimalisme] Réussir son vide-grenier !

Un bon moyen de se débarrasser de ses affaires inutiles, c’est de faire un vide grenier. Organisés le weekend, ils sont de bonnes occasions de se faire un peu de sous en faisant du vide chez soi.

Brasser de l'air - vide grenier

Si j’ai choisi de faire mon challenge Minimalisme en mai, c’est aussi pour la bonne raison que je souhaitais participer à une braderie pour vendre rapidement les affaires que j’aurai triées. Du coup, j’ai réfléchi à tout ce qu’il faut préparer pour être au top le jour J.

1. Le repérage

La première étape, c’est de trouver le bon vide grenier. De préférence pas trop loin de chez vous (ça commence tôt, il faut généralement être sur place vers 6h) et facilement accessible.

Si vous avez le choix entre plusieurs braderies, renseignez-vous sur la fréquentation et le coût du stand. S’il y a une communication efficace autour de l’événement, vous aurez plus de chance de vendre vos affaires.

Une fois que votre choix est fait, ne tardez pas à vous inscrire. Les meilleurs emplacements sont pris en premier ! Choisissez votre emplacement selon la fréquentation, la praticité et la météo (si vous faites un vide grenier en plein mois de juillet dans le sud, privilégiez les emplacements sous les arbres par exemple). Parfois, vous avez le choix de la taille de l’emplacement : choisissez selon la quantité d’affaires que vous souhaitez vendre.

2. Le tri

Organisez-vous pour avoir le temps de trier vos affaires en amont. Stockez les dans des cartons ou des sacs, histoire que ce soit facile à transporter.

3. Prévoyez le matériel nécessaire

Une table est idéale pour exposer vos affaires. Elles sont rarement fournies par l’organisation. Une planche et des tréteaux font très bien l’affaire, si vous êtes perfectionnistes vous pouvez même prévoir une nappe ! Sinon prévoyez un drap à étaler par terre. Vous pouvez également vous servir de vos cartons (pour mettre vos affaires dedans ou dessus). Si vous avez des habits à vendre, il vaut mieux prévoir un portant avec des cintres.

Pensez à votre confort également : vous allez rester toute la journée sans trop bouger de votre stand. Un tabouret, un livre pour les moments creux, un parasol, une bouteille d’eau, de quoi grignoter…

Il faut aussi prévoir de la petite monnaie. Comptez combien vous avez au début de la journée, vous pourrez savoir combien vous avez gagné à la fin ! Si vous avez des sacs en rab’, prenez les, les acheteurs sont souvent bien contents que vous leur en proposiez un.

Enfin, vous pouvez prévoir un marqueur, du scotch, une bâche si il peut pleuvoir…

4. Définissez vos objectifs

Perso, lorsque je fais un vide grenier, c’est pour vider ! Je veux repartir avec le moins de choses possible à la fin de la journée. J’adapte donc mes prix en conséquence : je vends à prix cassés et j’accepte les négociations.

Attention cependant à ne pas se faire trop avoir ! Les premiers acheteurs, ceux qui passent alors que vous n’avez pas encore déballé vos cartons sont souvent des exposants qui fouillent à la recherche de la bonne affaire à revendre. Ne cassez pas trop vos prix trop tôt.

Ensuite, viennent les habitués des vides-greniers. Ceux là achètent utile, ils cherchent des objets fonctionnels et sont de fins négociateurs. Certains vous auront à l’usure, mais si vous bradez, vous écoulerez du stock !

Enfin, c’est le tour des curieux et des familles. Si vous avez beaucoup d’affaires, sortez plutôt les objets de cuisine, linge de maison, habits bon marchés le matin et la déco et les jouets ensuite. Inutile d’encombrer votre stand, pensez stratégique. En fin de journée, bradez, cassez les prix ! Les acheteurs cherchent les dernières bonnes affaires.

Si vous avez des gadgets, des petits trucs qui ne valent pas grand chose, donnez les ! J’ai souvent plein d’objets que je ne veux pas jeter, parce que je me dis toujours que ça peut servir à quelqu’un (un vernis à ongle entamé, un magnet publicitaire, … ). Pour ceux là, je les mets dans un carton sur lequel je marque « Gratuit – servez-vous ».

Mon vide-grenier de dimanche s’est très bien passé pour ma part, même s’il a plu beaucoup. J’ai écoulé une bonne partie de mes affaires !

Et vous, quels sont vos bons conseils pour réussir un vide grenier ?

 

Publicités

2 réflexions sur “[Challenge Minimalisme] Réussir son vide-grenier !

  1. Pingback: [Challenge Minimalisme] Le bilan | Brasser de l'air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s