Dont’ be afraid to fail…

Ces dernières semaines, j’ai multiplié les séances d’essais à différents sports, histoire de voir ce qui me correspondrait le plus et ce qui me motiverait tout au long de l’année. Mon choix est arrêté : football ce sera.

Brasser de l'air - I can & I will.jpg

J’ai depuis longtemps envie de faire un sport collectif, mais j’ai été freinée par plusieurs choses. D’abord, j’ai toujours été nulle en sport au collège et au lycée, je ne sais donc pas jouer (ou très mal) à tous les sports co que l’on peut pratiquer avec sa classe : basket, foot, rugby, hand, volley… J’étais nulle parce que je n’aimais pas ça, je ne voulais pas être forcée et j’étais de mauvaise volonté. Du coup, pour commencer vraiment, il me fallait un club où je pouvais commencer comme débutantes.

Pour moi, cette année, c’était foot ou rugby. Les autres sports ne me motivaient pas. Mais encore faut il trouver un club où il y a une équipe féminine et où j’aurai pu commencer comme débutante ! Par un heureux hasard, il se trouve qu’il y a un club de foot féminin dans ma ville et qu’ils ont un créneau dédié à la pratique loisir. J’étais pétrifiée à l’idée de me retrouver avec des filles maniant bien le ballon, j’aurai détesté être un boulet, maladroite et n’arrivant à rien. Ca m’aurait ramenée à ces années de collèges, où j’étais la dernière choisie pour les sports en équipe… Merci bien, mais pour revivre ça je passe mon tour !

J’ai été très agréablement surprise en débarquant au premier cours d’essai :toutes les filles présentes étaient débutantes et étaient aussi confiantes que moi (c’est à dire pas beaucoup, hein). Si nous ne sommes pas encore assez nombreuses pour former une équipe, mes deux premiers cours ont été très riches en apprentissage ! J’ai pris beaucoup de plaisir à écouter les conseil du coach et à faire les exercices qu’il nous proposait.

Ces deux heures d’entraînement m’ont aussi rappelé pourquoi j’aimais faire du sport. Après mon semi-marathon en mars, j’avais complètement laissé tomber toute activité sportive. Blessure, puis maladie, et manque de motivation… Aujourd’hui j’ai à nouveau envie de m’y remettre. Pour combien de temps ? Je ne sais pas… Ma pratique du sport est toujours un peu en dents de scies, c’est tout ou rien !

Je me suis inscrite à une course dans un mois, pour me remotiver à courir. Et même si ma course de cet après-midi, à la vitesse d’une tortue me déprime un peu, je sais que la marge de progression est grande et que je sais faire des miracle quand je retrouve ma motivation !

Et vous, quelle est votre relation au sport ?

Publicités

Une réflexion sur “Dont’ be afraid to fail…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s