21 jours sans rien laisser traîner : bilan à la moitié

Ca fait déjà 10 jours que j’ai commencé mon challenge de 21 jours pour dire non au désordre qui s’accumule et à la procrastination du rangement. Comme d’habitude, ce challenge m’a d’abord permis de vivre de façon consciente les instants où le problème se pose. Là où avant je laisser traîner mes chaussettes et mes élastiques à cheveux sans même m’en rendre compte, je me force à ne plus reporter à plus tard les moments où je range et nettoie. Du coup, pour ce bilan de mi-parcours, j’avais envie de vous faire part de mon « journal » d’une journée type. Ready ? Go !

brasser-de-lair-now

Tous les matins, je commence mes journées par un petit dej. Tout ce dont j’ai besoin reste sur un plateau : mon bocal de muesli, mon thé… Je n’ai qu’à préparer mon thé et mon bol de muesli et direction le salon. Une fois terminé, j’avais l’habitude soit de laisser mon plateau sur la table du salon, soit de le ramener dans la cuisine et de poser la vaisselle dans l’évier. Aujourd’hui, je ramène mon plateau, je rince mon bol et ma cuillère avant de les ranger dans le lave vaisselle, je passe un coup d’éponge dans l’évier et je remets mon plateau à sa place, prêt à servir pour demain. Ensuite, je retourne à la salle de bain pour me préparer. Là c’est facile : pour éviter de laisser mes affaires partout, j’ai un petit panier dans le quel je range ce dont je me sers quotidiennement. Ce n’est pas très organisé à l’intérieur, mais le bordel est contenu et donc pas visible, ce qui me convient très bien. J’ai juste à passer un coup d’éponge sur l’évier pour enlever l’eau et les cheveux dans l’évier plutôt que de me dire que je nettoierai ça plus tard. J’avoue, j’ai zappé cette étape plusieurs fois cette semaine sans même m’en rendre compte ! Ensuite, je m’habille, je prépare mon sac, je jette un œil autour de moi pour vérifier que rien ne traîne, j’attrape la poubelle s’il faut la descendre, et je peux partir !

Je reviens chez moi en fin de journée et j’enlève mes chaussures et chaussettes pour enfiler mes chaussons tout doux. Chaussures dans l’entrée, bien alignées avec les autres et pas dans le passage, chaussettes dans le bac de linge sale et pas par terre à côté des chaussures ou du canapé : facile ! Je pose mon sac sur le pouf de rangement à côté de mon bureau et je remets mes clés, mon badge et la monnaie que j’ai dans les poches dedans plutôt que sur mon bureau. Je n’aurai pas à trier ce dont j’ai besoin demain matin, et je n’encombre pas mon bureau. Je sors mon tup’ de midi de mon sac et je le rince direction le lave-vaisselle ou je le laisse tremper si besoin et je le rangerai quand je ferai à manger. Je m’installe à mon bureau : j’ai un peu de paperasse à faire, une fois terminée, hop je range les papiers dans le bac prévu, les stylos et autres petits objets qui traînent (élastiques à cheveux, briquet, …)  dans un petit bocal fourre-tout qui me permet de garder tout ça sous la main sans que ça ne soit dispersé sur mon bureau.

C’est ensuite l’heure de manger ! Direction la cuisine pour la préparation du repas. Là, c’est simple, je cuisine en mettant mes épluchures dans un petit pot que je laisse sur mon plan de travail en permanence, et les autres déchets sur le côté du plan de travail. Dès que tout est en train de cuire, je range dans le lave-vaisselle ce dont je n’ai plus besoin, je vide mon pot à épluchures dans mon lombri-composteur et je jette mes autres déchets à la poubelle. Un coup d’éponge sur le plan de travail et dans l’évier, tout est propre, je peux manger. Bien souvent, je mange avec mon copain devant une série ou un film. Les assiettes restent donc sur la table jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’aller se coucher. Et pour être honnête, elles restaient bien là jusqu’au lendemain avant. Mais aujourd’hui, je ramasse tout, casseroles, assiettes, couverts et je mets tout au lave-vaisselle et je passe un coup d’éponge sur la table et sur l’évier. Je vérifie que rien ne traîne avant d’aller au lit. Cette étape est la plus difficile, parce qu’à ce moment de la journée j’ai vraiment la flemme, mais je me dits que je serai bien contente demain matin de trouver une table propre et rangée et pas une pile de vaisselle salle et des miettes. Enfin, je passe par la salle de bain pour me laver. Dernière étape, je rince l’évier et la baignoire avant d’aller me coucher.

Finalement, il ne s’agit que de quelques moments bien identifiés dans la journée où je fais attention à bien tout ranger et nettoyer. C’est assez simple jusque là, mais il faut combattre en permanence la petite voix qui me dit « laisse, c’est pas grave c’est rien, tu feras ça plus tard, ça change rien… ». Jusque là, challenge réussit ! Rendez-vous dans 10 jours de plus pour voir où j’en suis !

Publicités

2 réflexions sur “21 jours sans rien laisser traîner : bilan à la moitié

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s