Défi végé : Journal de bord #2

On se retrouve pour ma seconde semaine du défi végétalien que je me suis lancé. Pour lire le premier, c’est ici !

Jour 1 – Samedi 20 novembre

Pour le weekend, je pars dans la famille de mon copain. On se lève tôt pour prendre le train et je n’ai pas le temps de déjeuner. J’oublie de prendre un paquet de gâteaux et arrivée à la gare, j’essaie de trouver de quoi déjeuner avant de monter dans le train. Malheureusement il n’y a que des enseignes de viennoiseries qui sont ouvertes, impossible de trouver des fruits ou des gâteaux végétaliens. Je pars donc un peu frustrée et l’estomac vide. A midi, j’ai très faim et j’appréhende un peu les repas. Je ne connais pas bien les gens chez qui nous sommes et je n’ose pas trop insister sur mon régime alimentaire. On me pose beaucoup de questions, c’est assez flou pour les gens ce que je peux ou ne peux pas manger, et j’ai toujours l’impression de passer pour la casse-pieds de service dans ces cas là. Pour midi, on me met une assiette de pâtes de côté avant qu’ils ne les mélangent avec la sauce bolo. Tout le monde s’inquiète de me voir manger mes pâtes natures et je suis gênée de mobiliser autant l’attention ! Pour le dîner, j’anticipe en proposant de préparer une salade pour ceux qui veulent, en accompagnement du plat principal qui comporte de la viande. Je propose également de réaliser un dessert, car tous sont très curieux de savoir comment on peut faire un gâteau sans œufs ni lait ni beurre… Je réalise un gâteau au chocolat tout simple qui a beaucoup de succès et fait tomber toutes les idées reçues ! Ce repas du soir est plus serein pour moi, puisque j’ai pu participer à la préparation.

Jour 2 – Dimanche 21 novembre

Le matin, je mange du pain et de la confiture. Simple et efficace ! Pour le repas du midi, on est invités chez une autre personne qui a été prévenue de mon régime alimentaire car au menu, c’est un plat avec de la viande et des légumes mijotés. En arrivant, je comprends vite que ce n’est pas clair pour elle, car elle me demande plusieurs fois si je veux un bifteck ou du poisson ou des œufs… Je prends le temps de lui expliquer et elle me fait cuire quelques légumes à part très gentiment. Je mange du pain et je suis assez vite calée. En dessert, je mange quelques prunes. On sort de table assez tard et tout le monde a trop mangé sauf moi, je suis au top ! Le soir, on arrive tard à la maison et j’ai envie de pizza. Je commande en demandant sans fromage. Je me demande vraiment ce que ça va donner, c’est la première fois que je mangerai une pizza sans fromage. J’avoue que la texture me manque un peu, mais ça reste très bien ! En dessert, je me prépare un mug cake végane au chocolat.

Jour 3 – Lundi 22 novembre

Je mange un paquet de gâteaux sur la route du boulot pour petit déjeuner. Le lundi matin, j’ai une réunion où chacun apporte les croissants à tour de rôle. C’est difficile de refuser, mais je tiens bon. Quand ce sera mon tour, je tenterai de faire des viennoiseries végétaliennes maison ! A midi je rentre chez moi car j’ai mon après-midi. Je me prépare simplement des pâtes avec un peu de levure maltée. Le soir, je prépare un velouté de chou vert, pommes de terres et carottes avec un peu de curry, parfait ! En dessert, je me prépare un mug cake au chocolat. J’adore ces gâteaux minute, c’est hyper rapide et super bon. Dans les miens je mets 2 cuillères à soupe de farine, une de sucre, une de chocolat en poudre, une pincée de bicarbonate de soude, et je rajoute du lait végétal en mélangeant progressivement jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte à gâteau. Une minute au micro-ondes et c’est cuit !

Jour 4 – mardi 23 novembre

Le matin, je mange des gâteaux sur la route. J’ai beaucoup de mal à me lever en ce moment, c’est mon petit dej qui en souffre… Pour le midi, je n’ai pas de tup et pas beaucoup de temps, je vais manger au self de mon entreprise. La nourriture n’y est pas exceptionnelle mais ça reste correct pour y manger de temps en temps. Les plats déjà préparés ne sont jamais végétariens, je ne regarde même pas le menu et je me dirige vers le bar à légumes. Le choix varie chaque jour, et quand je mange là je me compose souvent une assiette avec ce qui est proposée. Aujourd’hui c’est riz aux poivrons, courgettes et chou-fleur. Je n’ai pas la certitude que ce soit 100% végétalien (il pourrait y avoir du beurre utilisé pour la cuisson par exemple), mais c’est la meilleure option dont je dispose. En dessert, je prend une coupelle de fruits et de compote. Pour le repas du soir, je me prépare une poêlée crémeuse de chou vert, tofu et seitan dont je recouvre des pâtes. Je finis le repas avec un bol de muesli.

Jour 12 – mercredi 24 novembre

Ce matin je me lève à l’heure et je déjeune mon muesli arrosé de lait de noisettes avec un bon thé aux agrumes et vers 10h, je mange une pomme à mon bureau. Pour midi, j’ai mon tup de restes d’hier soir et une pomme. J’ai faim en fin d’après-midi, j’hésite à aller prendre un paquets d’Oréos mais je résiste et j’attends de rentrer chez moi pour manger du pain avec de la pâte à tartiner au chocolat végane. Pour le soir, je prépare des champignons farcis avec des oignons, du tofu, des haricots noirs et des pommes de terre.

Jour 13 – jeudi 24 novembre

Aujourd’hui, je me lève tôt et je mange mon petit dej muesli + thé. Comme je pars en train ce soir pour un weekend dans ma famille, je ne veux pas m’encombrer d’un tup pour midi. Je mets mes restes de la veille au congélateur, je les aurai pour lundi midi. Pour le déjeuner, j’ai une grosse envie de japonais. Je prends une soupe miso, une salade de chou et des makis concombre, avocat, radis. Le soir, je passe chez monop daily pour prendre de quoi manger dans le train. Même si c’est un peu cher, ils ont un peu de choix et je trouve deux petites salades végétaliennes. Une quinoa, lentilles corail et abricot, et l’autre boulgour potimarron. Je grignote aussi des Oreos que mon copain a acheté.

Jour 14 – Vendredi 25 novembre
Aujourd’hui c’est journée restaurant ! Le midi on va dans une pizzeria qui propose de partager des pizzas dont on choisit la composition ! C’est chouette parce que je peux choisir exactement ce que je veux et je prends plein de legumes et pas de fromage. Le soir, j’ai réservé dans un resto un peu gastro en demandant bien à l’avance s’il était possible d’avoir un plat végétalien. Une fois sur place, le serveur me dit qu’il avait compris vegetaRien, ce qui me déçoit un peu parce que je suis certaine d’avoir bien confirmé avec eux avant. Le serveur est compréhensif et me dit qu’il va voir ce qu’il peut me proposer. On nous apporte des amuses bouches, qui sont je pense végétarien mais pas végétalien. Je les mange quand même sans poser de question. En plat on m’apporte une assiette de legumes très jolie et bonne qui est bien végétalienne. Et en dessert, le serveur m’explique très sérieusement que sans oeufs il n’a pas de dessert à la carte mais il me propose un riz au lait. Je lui dit avec humour que je ne mange pas de lait non plus, il n’avait pas réalisé ! Du coup j’ai droit à une très belle assiette de fruits. Je suis vraiment reconnaissante de leur effort en tout cas.

Bilan de cette deuxième semaine
La seule chose que j’ai mangé de non végétalien est l’amuse bouche du restaurant. Je suis contente d’avoir réussi à manger comme je voulais à l’extérieur de chez moi, chez les autres ou dans les restaurants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s