Mes trois conseils pour ne plus jamais abandonner le sport

J’ai toujours rêvé d’être une sportive. Tu sais, cette fille qui est accro au sport et qui ne fait pas 10km le dimanche par obligation liée à la pression sociale, pour garder la ligne par exemple. Non, cette meuf là elle fait ses abdos par plaisir, ça lui procure un bien-être véritable qui l’empêche d’arrêter à la première difficulté. Le sport fait partie intégrante de sa vie.

erreurs-entrainement_resize_diapo_c

En vrai, on peut dire que je suis quand même un peu cette fille. Parce que j’ai couru un semi-marathon par exemple. Mais seulement un peu parce que ma pratique sportive est entrecoupée de pauses. Je me lasse et je laisse tomber. Puis je m’y remets, jusqu’à la prochaine pause. Pourtant j’aimerai être plus musclée, plus forte, plus endurante. Je rêve de relever des défis encore plus fous que les 21km de l’an passé. Et je connais l’effet des endorphines, les hormones libérées par le corps lors de l’activité physique. L’opium du sport. Pourtant, je reste irrégulière.

Ou en tout cas, je restais. Car maintenant, je fais du sport au minimum 5 jours par semaine et avec plaisir (un mix de cardio et de renforcement musculaire, puisque je ne peux toujours pas courir suite à ma blessure). J’ai même hâte d’arriver à la prochaine séance. Cette fois, j’ai l’impression que c’est différent : je ne lutte pas contre l’envie de rester dans mon canapé… C’est ma motivation qui me tire vers le haut ! Pour la première fois, je ne me sens pas contrainte. Et c’est hyper cool, parce que du coup je ne me demande pas jusqu’à quand je vais bien pouvoir me motiver à faire du sport. Je suis déjà motivée. Sans forcer.

En vrai, le déclic s’est fait un peu par hasard. Et ça ne marchera pas forcément sur tout le monde puisque nous avons tous une psychologie et un rapport au sport qui diffèrent. Mais je peux toujours vous donner les conseils que j’aurai aimé qu’on me donne avant. Alors c’est parti !

1/ Une minute vaut mieux que zéro

J’ai lu un article récemment, sur lequel je n’arrive pas à remettre la main, qui disait en gros qu’une minute vaut mieux que zéro. Ca marche pour toutes les activités, mais j’ai surtout appliqué ce mantra au sport. Je suis un peu adepte du tout ou rien, du genre « Go big or go home », autant y aller à fond ou ne rien faire. Si ça marche bien pour certains trucs, j’ai décidé de laisser cette philosophie de côté pour le sport. Pourquoi ? Si je sais qu’une séance épuisante m’attends, j’anticipe la fatigue, l’effort, et mon énergie s’évapore. Alors que si je pars sur quelques minutes d’effort, ça me parait largement faisable. Bien sûr, je piège mon esprit parce qu’une fois la session commencée, les endorphines font leur boulot et j’ai envie de continuer plus longtemps ! Mais je reste avec mon objectif de 10 minutes par jour. Une fois atteint, je considère que j’ai rempli mon objectif. Si je fais plus, c’est du bonus (et c’est souvent le cas), mais le jour où je n’ai pas envie de faire plus, je ne me culpabilise pas.

2/ Se faire plaisir quoi qu’il arrive

Lorsque je faisais du renforcement musculaire, je suivais des entraînements pré-définis pour muscler mon corps harmonieusement avec des objectifs multiples : avoir un ventre plat, des cuisses fermes, des fesses musclées, plus de force dans les bras, etc.  Bref, un programme dont la moitié me gonfle même si l’objectif final me séduit. Aujourd’hui, je pioche ce qui me plait vraiment, selon l’humeur du moment. Par exemple, en ce moment, je fais toujours les mêmes vidéos pour muscler mes fessiers. Alors ok, je n’aurai pas un corps entier musclé, mais c’est un objectif irréaliste puisque j’ai toujours abandonné avant de l’atteindre. En revanche, je commence déjà à avoir des fesses musclées. Et ça c’est déjà un pas dans la bonne direction. Je délaisse l’objectif trop haut et j’accepte de prendre plutôt une direction qui me plait et dans laquelle j’aurai plus de plaisir. Et je change quand j’en ai envie.

3/ Ancrer dans sa routine

C’est à mon sens le conseil le plus important. Celui qui a fait toute la différence. Je réussis à faire du sport tous les jours parce que c’est ancré dans ma routine. Ce moment fait partie intégrante de mon quotidien. Dans mon Miracle Morning, j’ai dix à vingt minutes consacrée au sport chaque jour et à force de répéter l’exercice, c’est devenu une habitude. Il faut arriver à dépasser les difficultés des premiers temps. Une fois franchi le cap des 21 jours, la routine est installée et ne demande quasiment plus d’efforts de motivation. Il faut bien sûr trouver le bon moment, et c’est ce que je ferai aussi quand je pourrai reprendre la course à pied. Si j’y consacre un vrai moment, je décide de ne pas y déroger et de ne pas me trouver d’excuses !

Et vous alors ? C’est quoi vos astuces pour faire du sport régulièrement ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s