Vivement le printemps !

Je traîne des pieds depuis mon retour de vacances, j’ai plus envie. J’ai plus envie de travailler, j’ai la tête ailleurs, en train de faire le tour du monde. C’est dur dur, de revenir à la réalité après un chouette voyage comme ça, à l’autre bout de la terre… D’ailleurs, j’ai traîné à appliquer ma bonne résolution de février…
Spring.jpg

Ma résolution, c’était de reprendre le piano. Je savais que je n’aurai pas beaucoup de temps en février. J’étais en vacances les deux premières semaines, j’ai passé la troisième semaine à beaucoup travailler et puis il ne me restait que la dernière semaine… Mais j’avais décidé que février serait le mois de la reprise du piano. Je m’y suis mise quelques soirs et j’ai respiré un peu mieux. Lorsque les doigts savent et jouent seuls, que l’esprit n’est plus concentré que sur les notes qui s’enchaînent, les accords, le rythme, les passages plus faciles et ceux plus difficiles. Et puis j’ai pris un rendez-vous pour un cours. J’ai raconté, au téléphone, mes jeunes années à pratiquer assidûment, puis la reprise il y a quelques années et la frustration de ne pas progresser, et j’ai eu peur, un tout petit peu. Et hâte aussi. Dans quelques jours, je prendrai mon premier cours depuis 10 ans.

Et puis mars est arrivé à petits pas. Je m’en suis rendue compte en sortant du travail, il faisait jour et soleil. Et même s’il fait nuit quand j’arrive à la maison, et même si il fait encore trop frais pour laisser le manteau au placard, même s’il pleut encore un jour sur deux. Dans quelques jours c’est le printemps. Et ça me colle un sourire sur le visage rien que d’y penser.

Puis le printemps, c’est la nature qui reprend ses droits, qui se réveille de son long sommeil d’hiver. Je me souviens des printemps de mon enfance, de l’herbe coupée et du potager, au fond du jardin. Je me souviens des tomates qui avaient un goût de soleil et de lumière, fraiches, si délicieuses, que je mangeais à peine cueillies. Tous ceux qui ont mangé de telles tomates vous le diront, il n’y a rien de meilleur. Aujourd’hui, je suis plus grande mais mon lieu de vie est plus petit. Je suis partie de la campagne et les immeubles ont remplacé les collines, le balcon a remplacé le jardin. J’ai bien essayé de planter des fleurs, des tomates et un ficus, dehors, dedans, en pot, en jardinière. Faut croire que ces plantes n’ont pas apprécié d’être si peu considérées, mal aimées, oubliées. Et je les comprends, alors j’ai laissé tomber.

Mais l’envie de vert dans ma vie ne m’a pas lâchée pour autant, alors j’ai décidé d’en faire une vraie bonne résolution. En mars 2017, je mettrai des plantes dans mon appartement et des légumes sur mon balcon. J’irai faire un tour chez le fleuriste au bout de la rue, j’ai déjà repéré de loin de jolies plantes que j’ai envie d’adopter, sans encore avoir osé. J’irai en choisir une petite pour mon bureau et une plus grande pour mon salon. Puis je ferai de la place sur mon balcon, je préparerai des jardinières ou des bacs, et je réfléchirai à ce que je veux mettre dedans. Des légumes, c’est certain. Quelques fleurs peut-être. Et je me préparerai un joli programme-calendrier, pour savoir quand je dois m’en occuper, préparer, planter, arroser, regarder pousser, admirer, cueillir, manger.

Racontez-moi si vous avez un potager sur votre balcon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s